Imprimer

Auguste RODIN (1840-1917)

Auguste RODIN (1840-1917), d’après

Eve

Epreuve en bronze à patine brune nuancée Airaindor-Valsuani fondeur (fonte posthume réalisée d’après un plâtre de fonderie)
Signé sur la terrasse
Numéroté 17/25 sur la tranche de la terrasse
H : 75 cm
Certificat du fondeur
Bibliographie : “Rodin et le bronze” par A. Le Normand-Romain, Paris, 2007. (p. 340)

Vendu 35 000,00 € Le 08/12/2013

Auguste RODIN (1840-1917), d'après

Main de Jean de Fiennes pour les bourgeois de Calais

Sculpture en bronze à patine brune
Alexis Rudier fondeur
Porte une signature et numéroté 1 à la base
H : 31,5 ; L : 15 ; P : 13,6 cm
Provenance :
- Collection Milton J. Wigder, Livingstone, USA (New Jersey)
- Collection Pierre Bourut, puis resté dans sa descendance
Expositions :
- 'Chefs d'oeuvre des collections privées', Musée de Saint Germain en Laye, 1967
- 'Depuis Rodin', Musée de Saint Germain en Laye, du 14 novembre 1969 au 15 janvier 1970 (n° 160 p. 59 du catalogue) 
- 'Eloge du Petit format', Musée Vera de Saint Germain en Laye, du 4 décembre 1978 au 29 janvier 1979 (reproduit sous le n° 195 p. 55 du catalogue)
- 'Eloge du Petit format', Musée de Pontoise, du 15 février au 15 avril 1979 (reproduit sous le n° 220 du catalogue)  
- 'Eloge du Petit Format, de Rodin à Kupka', Vichy, septembre 1979 (préface d'André Malraux, n° 228) 
- 'Sculptures du XXe siècle', Musée de Pontoise, du 9 mars au 26 mai 1985 (n° 82 p. 8 du catalogue)
Bibliographie :
- 'Rodin' par Ionel Jianou et C. Goldscheider, Arted éditions, 1967 (notre exemplaire mentionné p. 95 du catalogue)
- 'Rodin. La sculpture. Les Bourgeois de Calais' par L. Jianou et C. Goldscheider (reproduit sous le n° 41)
Note : Cette oeuvre est la main d'un des bourgeois de Calais du célèbre monument. Assiégé par le Roi d'Angleterre, la ville de Calais fut obligée de se rendre après une résistance héroïque. Le Roi exigea que six des bourgeois les plus notables viennent lui apporter les clefs de la ville, prêts à subir le chatiment suprême. Ce monument rappelle donc le sacrifice consenti par les six notables pour sauver la vie de leurs concitoyens. Rodin étudia d'abord séparément les mains, les pieds, les torses et les têtes, cherchant l'intensité de l'expression et le caractère

Vendu 18 500,00 € Le 28/04/2013

Auguste RODIN (1840-1917)

Le géni du repos éternel, avec drapé - 1898/1905

Sculpture en bronze à patine brune 
Fonte posthume Coubertin réalisée avec l'autorisation du Musée Rodin
Signé et numéroté 5/8 sur la terrasse 
H : 201 ; L : 112 ; P : 95 cm 
Certificat de Monsieur Jérôme Le Blay qui incluera cette œuvre dans le Catalogue Critique de l'oeuvre sculptée d'Auguste Rodin actuellement en préparation par la Galerie Brame & Laurenceau.
Bibliographie : 
- Rodin et le bronze. Catalogue des œuvres conservées au Musée Rodin. Tome II par Antoinette Le Normand-Romain (p. 395)
- Musée Rodin. Rapport d'activité 2001 (plâtre reproduit p. 34)
- Renaissance de l'Art Français par Arsène Alexandre, 1925 (plâtre reproduit p. 2)
- Catalogue du Musée Rodin par Georges Grappe, 1931 (p. 127)
- C. Despiau par Léon Deshairs, 1930 (plâtre reproduit p. 14)
- Rodin. Sculpturs and drawing par Catherine Lampert (p. 130 et 131)
- Charles Despiau, sculptures et dessins par Moniue Laurent, Catalogue de l'exposition pour le centenaire de la naissance de Despiau, 1974 (marbre reproduit)
- Rodin en 1900. L'exposition de l'Alma par Antoinette Le Normand-Romain, Catalogue de l'expsotion du Musée du Luxembourg, 2001 (p. 15 et suiv., p. 152)

Vendu 310 000,00 € Le 04/03/2012

Auguste RODIN (1840-1917)

Nu de dos, debout

Aquarelle et mine de plomb sur papier
Signé en bas à droite
39 x 24 cm
Provenance : Offert par Alexis Rudier à Pierre Bourut vers 1943. Resté depuis dans sa descendance

Vendu 18 000,00 € Le 24/06/2007