Imprimer

Georges ANNENKOFF (1889-1974)

Georges ANNENKOFF (1889-1974)

Abstraction'' vers 1945

Technique mixte et collage (huile, carton, bois et métal)
Signé en bas à gauche
46 x 27 cm
Note : Cette composition est représentative de la seconde période française d'Annenkov, l'abstraction des années 45. Dans une interview, il explique : j'appelle cela naissance optique. Ce sont des tableaux qui comportent trois dimensions' Si vous déplacez l'éclairage sur mes tableaux vous assistez à des mouvements d'ombre qui en changent l'aspect (Feuille d'avis de Lausanne magazine, le 7 mars 1962)

Vendu 17 000,00 € Le 02/05/2010

Georges ANNENKOFF (1889-1974)

Autoportrait

Sculpture en bronze à patine brune
Valsuani fondeur
Fonte à la cire perdue de 1965 réalisée du vivant de l'artiste
Monogrammé et numéroté 4/8
H: 50 cm
Sera inclus au catalogue raisonné en préparation par André et Vladimir HOFMANN
Note : Travail majeur dans lœ'uvre d'Annenkoff, ce bronze est tiré d'un plâtre original exécuté au début des années 1930. Toute sa vie, Annenkoff n'a cessé de s'intéresser à l'autoportrait. Ce travail montre bien le style graphique avant-gardiste dont il fait preuve en sculpture. Notons l'effet sidérant de lœ'il droit évoquant le fameux monocle que portait l'artiste. Cette œuvre se rapproche de l'autoportrait d'Altmann Portrait d'un jeune juif' conservé au Musée de St Pétersbourg

Vendu 97 000,00 € Le 02/05/2010

Georges ANNENKOFF (1889-1974)

L'atelier - vers 1925

Huile sur toile
Signé en bas à gauche
93 x 74 cm
Provenance : Acquis à l'époque auprès de l'artiste par André Paz, frère de Maurice Paz, l'un des fondateurs du Parti Communiste Français. (Annenkov réalisa les portraits des deux frères Paz et celui de Magdeleine Paz)
Ancienne collection de Maître André Paz, Paris
Vente de la succession André Paz, Maîtres Appay, Gairoard, Besch, Cannes, le 24 avril 1993
Collection privée cannoise
Note : Ce tableau est une œuvre importante, de transition, qui se souvient à l'évidence de la période russe. Le jeu des lignes et des plans géométriques façonne une sorte de néo-suprématisme adapté à la figuration. On y voit, en haut, fixé au mur, un portrait de jeune femme qui humanise la géométrie de la scène. C'est vraisemblablement Henriette Maviou, une jeune modèle dont le peintre avait fait la conquête vers 1912, alors qu'il était venu étudier à Paris auprès de Félix Valloton. Il en a dessiné un très beau portrait à l'encre qu'il a daté de 1912

Vendu 210 000,00 € Le 02/05/2010

Georges ANNENKOFF (1889-1974)

Le Breton à la pipe - vers 1926

Huile sur toile
Signé en bas à droite
80 x 65 cm
Provenance : Acquis à l'époque auprès de l'artiste par André Paz, frère de Maurice Paz, l'un des fondateurs du Parti Communiste Français (Annenkov réalisa les portraits des deux frères Paz et celui de Magdeleine Paz)
Ancienne collection de Maître André Paz, Paris
Vente de la succession André Paz, Maîtres Appay, Gairoard, Besch, Cannes, le 24 avril 1993
Collection privée cannoise
Note : Annenkov avait été conquis au cours d'un voyage à Roscoff, par les paysages bretons et ses habitants.
Vers 1926, il en réalisera des portraits. Notre portrait est à rapprocher de celui conservé par le Musée Georges Pompidou.
Ces portraits associent un graphisme pointu et volubile à une peinture extrêmement légère, typique de ce début de période française

Vendu 120 000,00 € Le 02/05/2010

Georges ANNENKOFF (1889-1974)

Poissons rouges ' 1928

Huile sur toile
Signé en bas à droite
74 x 60 cm
Provenance : Acquis à l'époque auprès de l'artiste par André Paz, frère de Maurice Paz, l'un des fondateurs du Parti Communiste Français. (Annenkov réalisa les portraits des deux frères Paz et celui de Magdeleine Paz)
Ancienne collection de Maître André Paz, Paris Vente de la succession André Paz, Maîtres Appay, Gairoard, Besch, Cannes, le 24 avril 1993
Collection privée cannoise
Bibliographie : Georges Annenkoff par Pierre Courthion, 1930 (reproduit en pleine page sous le n° 8)
Exposition : Annenkov, Galerie Bing, du 7 au 20 mai 1930
Note : La peinture d'Annenkov évolue alors vers une pâte plus dense, vers une recherche de matière qui constitue, en fait, l'enjeu principal de lœ'uvre.
Ses peintures sont traitées avec des reliefs, griffures, aplats... Ce tableau est reproduit dans l'ouvrage de Pierre Courthion, consacré à Annenkov. Il a fait partie de l'exposition à la galerie Bing, 7 au 20 mai 1930, une exposition qui révéla Annenkov au public français

Vendu 260 000,00 € Le 02/05/2010