Imprimer

Mobilier XVIIIe siècle

Rare et curieuse commode dite «de grotte»

En bois naturel sculpté et patiné à l’imitation d’enrochements ; de forme rectangulaire, elle ouvre par trois tiroirs avec traverses et repose sur des pieds avants en sabot
Travail italien de la fin du XVIIIe siècle ou du début du XIXe siècle
H : 90 ; L : 125 ; P : 65 cm (quelques accidents et restaurations d’usage, manque les serrures)

Vendu 2 400,00 € Le 30/04/2016

Exceptionnel miroir en bois richement sculpté et doré, surmonté de quatre têtes d'angelots peintes au naturel

Travail italien du XVIIIe siècle
98 x 64 cm (quelques accidents, miroir rapporté)

Vendu 1 500,00 € Le 05/03/2016

Commode en marqueterie ouvrant par quatre tiroirs sur deux rangs

Riche garniture de bronze doré et ciselé. Repose sur quatre pieds griffe. Dessus de marbre brèche d’Alep (rapporté ?)
Epoque Louis XV. H : 82 ; L : 130 ; P : 66 cm (accidents et restaurations)

Vendu 14 000,00 € Le 11/07/2015

Trumeau en bois sculpté

Laqué vert rechampi or à décor d'attributs suspendus par un ruban. Epoque Louis XVI. 222 x 85 cm (nombreux accidents)

Vendu 1 500,00 € Le 26/10/2013

Petit bureau à cylindre en acajou et placage d'acajou

Ouvrant par quatre tirois en ceinture dont un double découvrant un coffre, un abattant démasquant un casier à trois tiroirs et trois tiroirs en partie supérieure. Pieds fuselés et cannelés sur roulettes. Dessus de marbre de Carrare ceinturé d'une galerie en laiton ajourée. Garniture de bronze ciselé et doré. Cerrures triangulaires. Epoque Louis XVI. H : 111 ; L : 96 ; P : 53 cm (clef) (quelques accidents, marbre fendu)

Vendu 2 100,00 € Le 29/06/2013

Très belle commode

En noyer mouluré et sculpté ouvrant par deux tiroirs en façade. Décor feuillagé, Médaillons perlés et enrubannés. Traverse sculptée d'une soupière ajourée. Montants à décor de feuilles d'acanthe reposant sur des pieds escargot
Travail arlésien ou nîmois du XVIIIe siècle
H : 92 ; L : 124 ; P : 64 cm

Vendu 8 500,00 € Le 30/06/2012

Bureau à cylindre

En acajou moucheté reposant sur des pieds fuselés, cannelés et rudentés, et ouvrant par trois tiroirs en partie supérieure, un abattant découvrant trois tiroirs et deux casiers, et quatre tiroirs en ceinture, dont un grand dissimulant un coffre. Deux tablettes lattérales. Serrures triangulaires. Dessus de marbre de Carrare ceinturé d'une galerie de laiton ajourée 
Epoque Louis XVI. H : 114 ; L : 126 ; P : 63 cm

Vendu 4 000,00 € Le 25/02/2012

Bibliothèque basse

A hauteur d'appui en acajou et placage d'acajou ouvrant par deux portes grillagées.Montants à pans coupés cannelés et rudentés. Estampillé CAUMONT (Jean CAUMONT, reçu maître en 1774). Dessus de marbre brèche d'Alep
Epoque Louis XVI
H : 98 ; L : 184 ; P : 42,5 cm

Vendu 3 700,00 € Le 15/11/2011

Commode

En bois de placage à décor de réserves, filets et croix de Malte et d'une étoile à douze branches
Elle ouvre à trois tiroirs
Style Louis XIV
H : 76 ; L : 140 ; P : 68 cm

Vendu 3 500,00 € Le 03/07/2010

Rare commode de forme galbée

En noyer richement sculpté de pampres de vigne, tablier ajouré, ouvrant à deux tiroirs. Provence XVIIIe siècle
H : 86 ; L : 135 ; P : 63 cm

Vendu 9 000,00 € Le 02/03/2010

Rare paire de commodes

En bois naturel mouluré ouvrant par quatre tiroirs sur trois rangs
Estampillée Ch. B. PROUVOST (reçu maître en 1737) pour l'une. Garniture de bronze doré
Ile de France - XVIIIe siècle
H : 80 ; L : 88 ; P : 53 cm
Provenance : Acquis auprès de Jean Gismondi en 1976 (un certificat sera remis à l'acquéreur)

Vendu 6 800,00 € Le 27/10/2007

Magnifique suite de quatre fauteuils cabriolets

En bois sculpté et doré. Dossier violoné surmonté de fleurettes. Piétement et accotoirs galbés
Estampillé P. BERNARD (Pierre BERNARD, reçu maître en 1766)
Epoque Louis XV 
Note : Une suite de quatre fauteuils identiques a été vendue par Christie's Monaco le 15 décembre 1996 (n° 86 du catalogue)

Vendu 8 000,00 € Le 27/10/2007

Paire de fauteuils cabriolets

A dossier en médaillon en bois sculpté et doré. Décor de moulures de tresses nouées par des rubans. Au sommet, nœud ajouré. Piètement fuselé, cannelé et rudenté
Estampillé F.GENY (François-Noêl GENY, reçu maître en 1773) 
Epoque Louis XVI

Vendu 6 000,00 € Le 27/10/2007

Magnifique commode

A façade en arbalète ouvrant par quatre tiroirs sur trois rangs. Très belle marqueterie de bois précieux en frisage. Garniture de bronzes ciselés et dorés. Dessus de marbre brèche. Epoque Régence
H : 98 ; L : 131 ; P : 65 cm

Vendu 17 000,00 € Le 01/07/2006

Meuble deux-corps

En chêne naturel mouluré et sculpté. Partie haute formant vitrine ouvrant par deux portes à décor de feuillages, fleurs et rameaux d'oliviers. Partie basse ouvrant à deux portes. Fronton cintré comportant au centre une corbeille de fleurs et de fruits
œpoque Louis XV
H : 256 cm ; L : 166 cm ; P : 53 cm

Vendu 7 000,00 € Le 25/03/2006

Commode richement galbée

En bois naturel ouvrant par trois tiroirs. Décor de végétaux et de godrons en façade. Motif de coquille sur la traverse inférieure. Médaillons au centre des tiroirs. Garniture de bronzes ciselés et dorés (rapportés)
œpoque Régence
H : 97 cm ; L : 132 cm ; P : 70 cm

Vendu 5 000,00 € Le 25/03/2006

Spectaculaire secrétaire

Ouvrant par un abattant et un tiroir secret dans la partie haute, et quatre tiroirs sur trois rangs en partie basse et reposant sur des pieds miches. Intérieur se composant de 14 tiroirs encadrant une niche. Chaque tiroir comportant une ou deux lettres de l'alphabet en marqueterie sur sa façade. Niche centrale découvrant trois tiroirs. Nombreux secrets : sous les tiroirs inférieurs, dans les niches supérieures.... Très riche décor de marqueterie de bois précieux figurant fleurs, rinceaux, mascarons, oiseaux... œcritoire en cuir de Cordoue incorporé à l'abattant. Travail hollandais du XVIIIe siècle
H : 166 ; L : 110 ; P : 50 cm

Vendu 6 000,00 € Le 19/11/2005

Superbe cheminée

En marbre polychrome
Montants à décor à cariatides
Epoque Régence
H : 110 ; L : 183 ; P : 28 cm
Provenance : Hôtel d'Albertas, Aix en Provence
Note : Les Albertas comptent parmi les membres de la magistrature de la Provence, dont celui prestigieux de premier président à la Cour des Comptes.  Leur hôtel, situé 10 rue Espariat, leur revient par alliance et héritage. En 1724, Henri Rainaud d'Albertas demande à Laurent Vallon de reconstruire la façade et l'entrée de l'hôtel. Ce chantier sera achevé par le fils Georges Vallon. Il offre à la façade un décor Régence en réinterprétant librement les thèmes baroques. De 1735 à 1741 la famille achète les maisons de l'îlot face à son hôtel, au sud d'une rue étroite, pour les abattre. Le fils Jean-Baptiste d'Albertas charge Georges Vallon dès 1742 de construire la place suivant une ordonnance semi-colossale, empruntée aux places royales parisiennes, tempérée par la délicatesse du décor rococo

Vendu 37 000,00 € Le 19/11/2005

Buffet de chasse

En chêne ouvrant par deux portes moulurées sur plinthe
Dessus de marbre brèche des Pyrénées
XVIIIe siècle
H : 95 ; L : 165 ; P : 68 cm

Vendu 8 000,00 € Le 18/06/2005

Commode à façade en arbalète

Ouvrant par quatre tiroirs sur trois rangs en bois de placage à motif de frisage dans des encadrements de filets et de larges moulures de cuivre. Garniture de bronzes ciselés et dorés. Dessus de marbre brèche (restauré)
Epoque Régence
Estampillé G. SCHWINKENS (Guillaume SCHUVINGKENS, mort en 1760)
H : 86 ; L : 146 ; P : 64 cm

Vendu 21 500,00 € Le 12/03/2005

Encoignure

A deux corps.'Décor de marqueterie de cubes.'Hollande, fin du XVIIIe siècle
H : 240 ; L : 90 ; P : 70 cm

Vendu 10 700,00 € Le 06/03/2004

Commode mazarine

En bois naturel incrusté de filets de bois sombre, ouvrant par trois tiroirs, montants ajourés en console
Epoque Louis XIV
H : 77 ; L : 120 ; P : 67 cm

Vendu 8 000,00 € Le 06/03/2004

Commode

En bois de placage en frisage ouvrant par quatre tirois sur trois rangs - Façade arbalète
Montants cannelés - Dessus marbre brèche, garniture de bronzes ciselés et dorés - Epoque Régence 
H : 87 ; L : 128 ; P : 63 cm

Vendu 8 500,00 € Le 08/11/2003

Paire de petites commodes

Ouvrant par deux tiroirs
Pieds gaines fuselés - Décor de marqueterie
Dessus de marbre brèche - Garniture de bronzes ciselés et dorés - Italie, XVIIIe siècle 
H : 85 ; L : 52 ; P : 31 cm

Vendu 11 500,00 € Le 08/11/2003

Commode scriban

En bois naturel sculpté et mouluré ouvrant par un abattant découvrant des tiroirs et trois tiroirs en partie basse 
Epoque Louis XV - H : 108 ; L : 120 ; P : 65 cm

Vendu 9 000,00 € Le 08/11/2003

Superbe commode galbée

En placage de satiné marqueté en feuilles dans des encadrements d'amarante - Présente trois tiroirs sur deux rangs
Montants arrondis, petits pieds cambrés
Riche ornementation de bronzes ciselés et redorés à décor aux chutes de guirlandes de fleurs et de fruits, encadrements sur trois faces de baguettes moulurées, sabots à larges volutes, entrées de serrure et mains tombantes (certaines rapportés) 
Attribué à François LIEUTAUD - Epoque Régence 
Plateau en placage de marbre Campan grand mélange, mouluré (redoublé et éclats) - H : 82 ; L : 131 ; P : 64 cm
Provenance : Acquis du marquis de Kerfaveron, Château de Piépape (Haute Marne) au début du siècle 
Depuis quatre générations dans la famille de son actuel propriétaire
Note : Notre commode est caractéristique des oeuvres de F. Lieutaud, bien que non signée on retrouve des décors semblable sur des commodes conservées : 
- Musée du Louvre, OA 9305, illustrée dans P. Verlet, 'Les ébénistes français du XVIIIe siècle', p.36
- Ansbach, Musée de la résidence, estampillée
- Collection du Comte Robert de Vogüé à Dijon, illustrée dans Pierre Verlet, 'La maison au XVIIIe siècle en France', Paris, 1966, p. 28
- Vente Christie's Londres, 26 novembre 1973, lot 103, estampillée
- Collection Hubert de Givenchy, vente Christie's Monaco, 3 décembre 1993, lot 87a, estampillée B. Lieutaud
François Lieutaud : Né vers 1665 dans une famille de sculpteurs, François Lieutaud fut reçu maître ébéniste à Marseille. Il vint vers 1710 rejoindre son fils Charles, installé en 1709 Cloître Saint-Jean de Latran
Il fut le grand-père de Balthazard Lieutaud, célèbre fabricant de caisses d'horloges. Il décéda en 1748. François Lieutaud possédait ses propres modèles de bronzes qu'il faisait exécuter par des artisans
Lot présenté avec le concours du Cabinet d'Expertise Guillaume DILLEE - 11, rue de Miromesnil - 75008 Paris
Tél : 01 53 30 87 00 - www.dillee.com. Lot visible chez l'expert sur rendez-vous

Vendu 60 000,00 € Le 08/11/2003

Secrétaire droit

En acajou et placage d'acajou ouvrant par un tiroir, un abattant et deux vantaux montants arrondis moulurés, baguettes de bronze, serrures triangulaire. Epoque Louis XVI
H : 140 cm ; L : 100 cm ; P : 42 cm

Vendu 13 000,00 € Le 21/06/2003

Commode

En bois fruitier sculpté et mouluré galbée sur les trois faces et ouvrant par deux tiroirs, pieds galbés. XVIIIe siècle
H : 89 cm ; L : 138 cm ; P : 62 cm

Vendu 10 000,00 € Le 21/06/2003

Commode tombeau galbée

En bois de placage sur les trois faces ouvrant par trois tiroirs
Garniture de bronzes ciselés et dorés et plateau de marbre postérieurs. Epoque Régence
H : 88 cm ; L : 143 cm ; P : 88 cm

Vendu 6 800,00 € Le 21/06/2003

Rare suite de six fauteuils cabriolets

En bois naturel mouluré et sculpté de fleurettes
Epoque Louis XV

Vendu 7 200,00 € Le 21/06/2003

Commode

En bois naturel richement sculpté ouvrant par trois tiroirs, sur pieds légèrement galbés
Travail de la Vallée du Rhône. XVIIIe siècle
H : 100 cm ; L : 135 cm ; P : 68 cm

Vendu 6 600,00 € Le 21/06/2003

Commode

Ouvrant par un abattant et trois tiroirs dans la partie basse. Important décor en marqueterie floral, pieds griffes
Hollande. XVIIIe siècle
H : 111 cm ; L : 111 cm ; P : 50 cm

Vendu 10 000,00 € Le 21/06/2003

Bureau plat

En bois de placage (toute face) ouvrant par  trois tiroirs en ceinture
Garniture de bronzes ciselés et dorés
Epoque Louis XV. H : 78 cm ; L : 158 cm ; P : 79 cm

Vendu 8 500,00 € Le 21/06/2003

Secrétaire

En bois de placage et marqueterie ouvrant par un tiroir, un abattant et un ventail décorés de laque à décor or sur fond noir
Epoque Louis XVI
H : 149 cm ; L : 87 cm ; P : 44 cm

Vendu 7 000,00 € Le 21/06/2003

Paire de larges fauteuils

A dossier plat en bois mouluré peint. Pieds cambrés, accotoirs en coup de fouet.
Garniture de soie verte.
Estampillés M. Gourdin (reçu maître en 1752)
Epoque Louis XV. H : 97 cm ; L 68 cm ; P : 60 cm
Provenance : Acquis chez Nogatch, boulevard Saint-Germain à Paris pour 35 000 F en 1966

Vendu 6 500,00 € Le 21/06/2003

Cabinet en écaille rouge

Epoque Louis XIV
(Restauration d'entretien, piètement postérieur)
H : 170 ; L : 120 cm

Vendu 20 000,00 € Le 16/07/2002